Je vous montre comment soigner les hémorroïdes en moins de 30 jours

Insérez votre adresse e-mail et recevez nos meilleurs conseils pour soulager et soigner les hémorroïdes.

Nous respectons votre vie privée.

Qu’est-ce qui cause l’apparition des hémorroïdes chez les petits enfants ?

Les crises hémorroïdaires ne sont pas très courantes chez les enfants de bas âge. Il arrive cependant qu’un tout petit souffre d’hémorroïdes au grand désarroi de ses parents. C’est normal d’être choqué, étant donné que ce mal touche principalement les adultes, les personnes de plus de 50 ans surtout.

Heureusement, plusieurs remèdes existent pour soigner son tout petit. Cependant avant de passer à la case traitement, il est essentiel de connaitre et comprendre les facteurs qui sont à l’origine des douleurs hémorroïdaires chez les petits enfants.

Les facteurs d’hémorroïdes chez les tout petits

Comme pour les adultes, les crises hémorroïdaires chez un enfant peuvent être causées par une constipation chronique ou encore par la diarrhée. Les tout petits sont d’autant plus susceptibles d’attraper cette maladie à ce moment-là, car ils ne connaissent pas les bons mouvements d’entrailles à adopter pendant la défécation.

Dans les deux cas, la grande majorité des enfants ont le mauvais réflexe de forcer et exercer beaucoup trop de pression au niveau des intestins et de l’anus. Résultat : les veines rectales et anales sont comprimées. Cela provoque des gonflements qui se développent ensuite en hémorroïdes.

Dans le cas des petits bébés, la principale cause des hémorroïdes est la constipation. Cette dernière est malheureusement fréquente chez les nourrissons. Elle est liée à l’alimentation de la maman : par exemple, si cette dernière ne boit pas assez d’eau, son lait maternel est moins fluide. Résultat, bébé ne reçoit pas assez d’eau et ses selles deviennent dures.

Enfin, il faut savoir que les hémorroïdes enfantines peuvent parfois être le symptôme de maladies beaucoup plus graves, telles que la maladie de Crohn, le syndrome du colon irritable, la colite ulcéreuse pédiatrique ou encore le syndrome de polype jeunesse. Voilà pourquoi il est important de consulter un médecin avant de tenter un traitement.

Comment soigner les hémorroïdes chez un enfant ?

Avant de se lancer, il est important d’avoir à l’esprit que les traitements qui marchent pour les adultes ne sont pas toujours efficaces pour les enfants. De même qu’il n’existe pas de médicaments spéciaux pour soigner et guérir les hémorroïdes chez les tout petits. Heureusement, ce mal à tendance à guérir plus vite et plus facilement chez les enfants en bas âge. C’est parce que leur corps est encore en pleine croissance, et donc plus apte à s’adapter.

Dans tous les cas, il est toujours préférable de se rendre chez le médecin. Ce dernier va déterminer la cause exacte des hémorroïdes et prescrire le traitement adéquat pour soulager les douleurs et faire disparaitre le mal : pommades ou crèmes hémorroïdaires, ibuprofène avec une dose à respecter scrupuleusement… La chirurgie est une option à éviter, même si votre enfant a encore la capacité de cicatriser rapidement.

Avec l’accord du pédiatre, vous pouvez aussi tenter les remèdes naturels. Pour soulager la douleur, faites prendre un bain de siège bien tiède à votre enfant ou votre bébé, au moins trois fois par jour. Juste de l’eau claire, pas de savon ni de shampooing. Si votre petit est en âge de comprendre, profitez-en pour lui apprendre à nettoyer correctement sa région annale avec délicatesse et en utilisant du papier toilette doux préalablement trempé dans l’eau.

Vous pouvez aussi mettre de la glace sur la zone touchée. Attention cependant à ne pas la mettre directement en contact avec la peau de votre enfant qui est encore très sensible. L’idéal est d’envelopper la glace dans un torchon très doux en coton. Appliquez-la ensuite juste avant le bain de siège. Cela va beaucoup soulager votre enfant.

Autres solutions naturelles et sans risques que vous pouvez tester : appliquer de la fécule de maïs ou bien de la gelée d’aloès sur la région douloureuse. Plusieurs mamans affirment que c’est efficace pour soulager durablement la douleur chez les petits bouts.

Conseils pour prévenir le mal et préserver vos enfants

La première chose à faire est de bien hydrater votre enfant au quotidien. Faites-lui boire beaucoup d’eau : au moins 8 verres par jour. Vous pouvez alterner l’eau plate avec du jus de fruit frais ou du lait faible en gras.

Il faut ensuite veiller à ce que votre enfant mange des aliments riches en fibres : fruits, légumes et aliments à grains entiers comme les céréales. A noter qu’on parle ici de céréales nature (ex : flocons d’avoine, riz soufflé nature…) et non des céréales ultra-sucrées qui sont vendus au supermarché.

Pour une alimentation vraiment saine, évitez les plats riches en graisses saturées (jambon, hot-dog, poulet frit…) car ils rendent la défécation très difficile. Bannissez également les bonbons, les beignets, les gâteaux, les jus trop sucrés et autres sucreries, de même que les aliments très salés comme les bretzels, car ils déshydratent votre petit bout.

Attention, il ne s’agit pas non plus de changer radicalement le régime alimentaire de votre enfant. Vous pouvez lui donner quelques friandises et autres gâteries de temps en temps, mais sans en faire leur nourriture principale. En agissant ainsi, vous le rendrez non seulement en bonne santé, mais vous ferez également son bonheur !

Poursuivez votre lecture :

3 erreurs les plus fréquentes des patients souffrant d’hémorroïdes... Lorsqu’on est atteint d’hémorroïdes, c’est souvent la panique. En effet, ce problème est très gênant et la première chose qui nous vient à l’esprit lorsqu’on apprend qu’on en est victime est de s’en débarrasser au plus vite. Mais attention,...
Le traitement chirurgical des hémorroïdes L’intervention chirurgicale est une étape obligatoire pour soulager la douleur des hémorroïdes dites « compliquées ». Plusieurs chirurgiens pratiquent toujours l’opération classique, mais cette intervention engendre des douleurs post-opérat...
Quels spécialistes consulter pour ses hémorroïdes ? Quand on découvre la présence d’hémorroïdes, on est souvent déstabilisé et on ne sait plus à qui s’adresser. Les circonstances de découverte peuvent différer d’une personne à une autre. Si certaines personnes prennent la peine de se toucher...
Comment faire face aux problèmes d’hémorroïde pendant la grossesse ?... Quand on parle de grossesse, on aborde rarement les problèmes d’hémorroïde, on parle surtout de la lourdeur des jambes, de l’insomnie et des troubles hormonaux. Or, les femmes enceintes sont particulièrement sensibles aux troubles veineux p...
fin des hémorroïdes

La méthode bizarre et peu connue pour soigner les hémorroïdes

Insérez votre adresse e-mail ci-dessous et recevez tout de suite nos solutions naturelles pour soigner les hémorroïdes définitivement


Cliquez ici pour laisser un commentaire 0 commentaires

Laisser un commentaire :