Je vous montre comment soigner les hémorroïdes en moins de 30 jours

Insérez votre adresse e-mail et recevez nos meilleurs conseils pour soulager et soigner les hémorroïdes.

Nous respectons votre vie privée.

Faut-il soulager les hémorroïdes avec de l’eau froide ou chaude ?

Quand on se blesse, se brûle ou s’égratigne, le premier réflexe qu’on a est de mettre la zone qui fait mal sous l’eau. Que ce soit directement sous un robinet ou avec un sac de glace, l’eau a toujours été le meilleur allié pour soulager la douleur et empêcher le gonflement. Quand il s’agit d’hémorroïdes gonflées, la règle reste inchangée. L’eau est toujours un bon recours pour soulager un peu la gêne causée par les hémorroïdes.

Comment utiliser l’eau pour soulager les hémorroïdes ?

L’utilisation de l’eau ne va pas guérir totalement les hémorroïdes, mais va aider à diminuer un peu l’intensité de quelques symptômes, notamment la douleur et les démangeaisons. Reste maintenant à savoir comment en faire bon usage. Autre le fait qu’il faut apprendre désormais à se laver à l’eau claire après chaque passage aux toilettes pour éviter l’infection avec une paroi aussi fragilisée par la poussée hémorroïdaire, il existe deux façons pour se soulager à l’eau. Eh oui, on parle de l’eau seulement, aucune herbe, aucun produit à rajouter. L’eau à elle seule a des vertus incroyables.

Le bain de siège

h80

Cette méthode est connue depuis très longtemps. Le bain de siège consiste à mettre de l’eau dans une bassine ou carrément remplir la baignoire et de s’assoir dessus. Le but de cette manœuvre est que l’eau submerge toute la partie anale. L’eau pénètre dans les tissus et aide à soulager les démangeaisons et douleurs.

En effet, l’eau, associée à quelques massages doux faits à l’aide d’un gant de toilette ou de simplement des doigts, stimule les ganglions lymphatiques concentrés dans cette zone, qui ont une action anti-inflammatoire sur les hémorroïdes.

La bonne méthode :

Pour réaliser un bain de siège dans les « règle de l’art », il faut s’assoir le plus confortablement possible dans la baignoire ou dans une cuvette remplie de 10 à 20 cm d’eau. Il est conseillé de garder le reste du corps au sec, ainsi que les pieds surtout si l’eau est froide. Le but de la position est de relever les genoux pour écarter autant que possible les fesses et laisser à l’eau un accès total à la zone anale. On peut y ajouter des plantes comme l’hamamélis, la citronnelle ou  l’écorce de chêne. L’argile peut être aussi une bonne addition quand on souffre d’hémorroïdes.

Pour de meilleurs résultats, il est préférable de faire un bain de siège une demi-heure avant le passage au toilettes ou les repas. C’est à ces moments que les crises peuvent se déclencher et il vaut mieux les prévenir avant. Toutefois, vous pouvez réaliser un bain de siège après les repas ou les selles de 1h30 afin d’apaiser la région anale.

En ce qui concerne la fréquence, 3 à 4 fois par jour au minimum et autant que possible si vous en avez la possibilité. Un petit bain de siège avant de dormir est aussi très bénéfique pour avoir un sommeil sans problème. La durée doit être comprise entre 15 et 20 minutes.

A la fin, il ne faut surtout pas oublier de bien se sécher car les bactéries aiment les milieux humides. Ce sont des milieux favorables à leurs proliférations.

Pour plus d’informations sur le bain de siège vous pouvez consulter cet article :

Bain de siège pour soulager les hémorroïdes

La glace

h24

Contrairement au bain de siège, l’utilisation de la glace est beaucoup plus facile et ne demande pas autant d’efforts. En effet, vous pouvez utiliser cette méthode où vous voulez et quand vous voulez.

Mais, voyons d’abord pourquoi on préconise l’utilisation de la glace en cas d’hémorroïdes. En fait, quand on a des hémorroïdes, on souffre tout d’abord d’inflammation et de problèmes au niveau des veines. La paroi des veines hémorroïdaires s’est relâchée et a perdu son élasticité, ce qui a provoqué le gonflement et la stagnation du sans dedans. L’eau froide, ou plutôt la glace a d’abord des propriétés vasoconstrictrices et c’est ces propriétés qui soulagent un peu les hémorroïdes, voire aident à les guérir. Mais ce n’est pas tout ! La glace agit aussi sur d’autres facteurs, diminuant non seulement l’inflammation mais aussi la douleur et les démangeaisons. Ces facteurs sont les récepteurs sensoriels qui sont présents en abondance dans la région anale. Et comme toute chose dans le corps humain est là pour un but précis, ces capteurs ou récepteurs sont là pour faciliter la défécation. Ils procurent un sentiment de bien-être et de satisfaction (semblable à un mini-orgasme) pour que l’expérience de la défécation reste supportable. Sauf que dans ce cas précis, ces récepteurs agissent contre nous et font que ça nous fasse mal et que ça démange.

La glace agit en bloquant la transmission nerveuse de ces récepteurs, faisant en sorte de diminuer les démangeaisons et la douleur induites par l’inflammation.

D’ailleurs, on utilise souvent la glace quand on se cogne ou qu’on se blesse. Elle agit comme un anesthésiant local pour empêcher la propagation du message nerveux de la douleur. Elle empêche également l’inflammation par le même mécanisme.

La bonne méthode :

Dans la zone anale, on ne parle plus de peau mais de muqueuse. La muqueuse est beaucoup plus fine et fragile que la peau et est beaucoup plus innervée. Le contact direct avec la glace ne vous fera que du mal. Ce qu’il faut faire c’est d’utiliser un sac à glace ou à défaut, mettre quelques cubes de glace dans un linge propre, de préférence du coton.

Il faut appliquer la glace sur la partie concernée, notamment l’anus et laisser le froid agir autant que possible. Certaines personnes peuvent supporter le froid plus que d’autres. Toutefois, il est conseillé d’arrêter dès que ça devient gênant ou insupportable. Il ne faut pas se forcer. Le but de la manœuvre est de vous soulager non pas à vous faire mal.

Cette méthode vous donnera du répit pendant quelques heures. Vous pouvez refaire ça autant que vous le voulez tant que suivez les règles de l’hygiène.

Pour le bain de siège, faut-il utiliser l’eau froide ou d’eau chaude ?

C’est La question qui se pose. Pourtant la réponse est entre vos mains…

Pourquoi l’eau froide ?

h81En ce qui concerne l’eau froide ou plutôt fraîche, elle a les mêmes propriétés que la glace. Elle a des propriétés vasoconstrictrices qui aident à guérir les hémorroïdes et à lutter contre le relâchement de la paroi des veines responsables du gonflement de ces dernières. Elle aide aussi à diminuer la douleur et les démangeaisons en bloquant les récepteurs nerveux dans la région anale.

Toutefois, l’eau froide n’est pas une bonne idée pour la plupart des gens. En effet, l’être humain est un être homéotherme, et donc doit avoir une température constante pour lutter contre les maladies et… survivre. La différence de la température entre l’eau et le corps humain peut faire un petit « choc thermique » qui donnerait des gaz et qui fragiliserait le corps et le rend plus susceptible de succomber aux maladies, notamment la grippe en hiver. Si vous avez une immunité assez fragile, il faut faire attention avec le bain de siège à l’eau froide et bien se couvrir le reste du corps.

Pourquoi l’eau chaude ?

h82L’eau chaude, contrairement à l’eau froide, induit une vasodilatation des veines. Bien que ce ne soit pas l’effet recherché, elle soulage un peu quand même. Mais, l’avantage de l’eau chaude, bien qu’elle fragilise un peu la membrane, elle s’infiltre plus facilement vers l’intérieur, justement en fragilisant la membrane. Pourquoi est-ce intéressant comme effet ? Pensez en termes de bain de siège avec des herbes. Le bus de l’ajout des infusions des herbes au bain de siège est que ces derniers dépassent la membrane et que leurs principes actifs entrent pour donner l’effet recherché. L’eau chaude permet donc une meilleure infiltration que l’eau froide qui renferme les pores et induit la vasoconstriction des veines.

Le juste milieu

h83Le but du bain de siège est de se mettre tout simplement dans l’eau. Le juste milieu entre l’eau froide et l’eau chaude, c’est-à-dire, l’eau tiède pourrait être la meilleure alternative.

Ceci dit, le choix vous appartient et au lieu de chercher ce qui marche le mieux, cherchez plutôt ce qui vous convient le mieux. Déjà qu’être accroupi sur un bassinet ou une cuvette n’est pas une des positions les plus confortables et les plus glamours. Il s’agit de vous procurer un bien-être et un soulagement après. Prenez donc la température qui vous convient et qui vous soulage le plus. Faites quelques essais avant de choisir ou alternez tout simplement d’un bain à l’autre. L’important est de veiller à bien vous sécher après.

Combiner les méthodes… pour un meilleur résultat ?

h84

Vous n’avez pas à choisir entre les deux méthodes, à savoir le bain de siège et la glace. En fait, vous pouvez combiner les deux méthodes et avoir un meilleur résultat. Le résultat que vous obtiendrez sera nettement meilleur pour vos hémorroïdes mais pas pour la durée du soulagement car chacune a ses propriétés comme vous pouvez le constater. En fait, pour avoir un soulagement, surtout la nuit où les poussées deviennent parfois insoutenables, il est recommandé de commencer par un bain de siège à l’eau chaude ou tiède et de finir par appliquer la glace juste avant de dormir. Choisissez après une position confortable pour dormir et essayez de rester immobile jusqu’à ce que vous succombez au sommeil. Vous aurez alors une longue nuit de sommeil reposant et vous serez plus énergétique le lendemain.

Poursuivez votre lecture :

Soigner les hémorroïdes en moins de 30 jours, c’est possible. Vo... Dans les lignes qui suivent, vous allez découvrir la méthode exacte qui m'a permis de soigner les hémorroïdes en moins de 30 jours, et comment vous allez le faire vous aussi...Les hémorroïdes constituent un trouble extrêmement fréquent ...
Faites confiance à la nature pour soigner les hémorroïdes externes!  L’automédication est très souvent déconseillée pour la majorité des maladies. Pourtant, quand il s’agit de maladie hémorroïdaire, ça change la donne. D’ailleurs, il est très conseillé de recourir aux plantes et aux médecines alter...
L’incision et l’excision de thrombose hémorroïdaire Attention! Cet articles contient des images qui peuvent heurter la sensibilité de certaines personnes! La maladie hémorroïdaire est une des maladies les plus gênantes et dont on parle le moins. Pourtant, elle est très répandue. Non seuleme...
Utilisez ces conseils pour soulager les hémorroïdes Les traitements maisons pour lutter contre les hémorroïdes sont facilement accessibles et multiples. Vous pouvez ainsi avoir recours entre autres aux crèmes à application locale, aux lingettes spéciales pour hémorroïdes et aux bains de si...
fin des hémorroïdes

La méthode bizarre et peu connue pour soigner les hémorroïdes

Insérez votre adresse e-mail ci-dessous et recevez tout de suite nos solutions naturelles pour soigner les hémorroïdes définitivement


Cliquez ici pour laisser un commentaire 0 commentaires

Laisser un commentaire :