Je vous montre comment soigner les hémorroïdes en moins de 30 jours

Insérez votre adresse e-mail et recevez nos meilleurs conseils pour soulager et soigner les hémorroïdes.

Nous respectons votre vie privée.

Comment faire face aux problèmes d’hémorroïde pendant la grossesse ?

Quand on parle de grossesse, on aborde rarement les problèmes d’hémorroïde, on parle surtout de la lourdeur des jambes, de l’insomnie et des troubles hormonaux. Or, les femmes enceintes sont particulièrement sensibles aux troubles veineux pendant la période de grossesse. Près de la moitié d’entre elles sont susceptibles d’avoir des hémorroïdes à un moment donné, c’est-à-dire, jusqu’à 50%. Pour y voir un peu plus clair, nous allons faire un point sur ce problème courant.

Les hémorroïdes et la grossesse

La crise d’hémorroïde concerne aussi bien les femmes que les hommes, mais les futures mamans seraient plus vulnérables. Au cours de la grossesse, le corps de la femme subit de nombreux changements, dont le ventre qui grossit.

Étant donné que l’utérus prend du volume pour faire de la place au fœtus, son extension peut comprimer les veines de l’abdomen, ce qui entraîne toutefois une pathologie hémorroïdaire. C’est notamment à partir du sixième mois que cela survienne. À ce stade, la circulation sanguine est complètement chamboulée.

Pourtant, nous le savons tous très bien que la crise hémorroïdaire découle d’une mauvaise circulation sanguine et de la constipation. Ce sont d’ailleurs les principaux facteurs qui provoquent l’apparition des hémorroïdes pendant la grossesse.

Sinon, la fréquence varie d’une femme à une autre. Si les unes en souffrent durant la gestation, les autres sont victimes des hémorroïdes seulement après la naissance du bébé. Néanmoins, le problème devient moins important après l’accouchement.

Prévenir les hémorroïdes pour les éviter

Bien que la future maman endure une hémorroïde, le bébé est épargné de tout danger. Autrement dit, l’enfant ne court aucun risque pouvant nuire à son développement ou sa santé, mais les démangeaisons et les petits saignements liés aux crises hémorroïdaires ne sont guère agréables.

Pour ne pas avoir à endurer ce calvaire, il est possible de les éviter. Le plus important, c’est de savoir écouter son corps. Par exemple, si vous devez aller aux toilettes, n’attendez pas d’être très pressé, et surtout, ne restez pas inutilement aux toilettes si vous avez fini vos besoins.

En tout cas, le meilleur moyen de prévenir l’hémorroïde, c’est d’éviter la constipation. Pour cela, il faut boire beaucoup d’eau et manger des aliments riches en fibre pour assurer la bonne digestion, soit, une bonne hygiène de vie à associer avec un exercice régulièrement. En outre, la marche est indispensable pendant la grossesse.

Faire des exercices périnéaux

Parmi les exercices à pratiquer au quotidien, les exercices du périnée vous seront d’une grande aide. Ils consistent à contracter les muscles au niveau de votre vagin et de votre anus pendant 8 à 10 secondes, et ce, à répéter 25 fois. De cette façon, vous allez pouvoir améliorer la circulation sanguine dans la zone rectale, et donc, de diminuer les risques d’hémorroïde.

En même temps, cet exercice renforce les muscles du périnée et du pelvis, ce qui est utile pour l’accouchement. Étant bien exercé, votre corps pourra se remettre assez vite après la grossesse.

Soulager les hémorroïdes pendant la grossesse

Sinon, pour vous débarrasser des hémorroïdes qui gênent votre vie de femme enceinte mouvementée, ces astuces supplémentaires sont à insérer dans vos habitudes. Pour calmer les douleurs, le bain chaud est très efficace. Après chaque passage aux toilettes, essuyez-vous doucement. Certaines femmes utilisent des lingettes spéciales dédiées à cet effet, ce qui soulage beaucoup plus par rapport à du papier toilette classique.

Après l’accouchement, lavez soigneusement la zone concernée après chaque passage aux toilettes, de préférence sur un bidet. À défaut, pensez à en confectionner un en posant un grand récipient en plastique sur une chaise.

Il existe mille et une façons de soulager les douleurs causées par les hémorroïdes. Certaines sont soulagées par la glace tandis que d’autres préfèrent la chaleur. En diminuant la pression des veines rectales, les risques de développer des hémorroïdes sont minimisés. Enfin, il y a les produits vendus sur le marché contre les crises hémorroïdaires.

 

Poursuivez votre lecture :

Les différentes techniques utilisées en chirurgie des hémorroïdes Selon les experts, il existe trois types de traitements qui permettent de lutter contre les hémorroïdes. Le remède médical consiste à adopter un régime bien strict, prescrit par le médecin, afin de faciliter le transit et éviter la constipa...
Quels spécialistes consulter pour ses hémorroïdes ? Quand on découvre la présence d’hémorroïdes, on est souvent déstabilisé et on ne sait plus à qui s’adresser. Les circonstances de découverte peuvent différer d’une personne à une autre. Si certaines personnes prennent la peine de se toucher...
Le zinc : un remède pour guérir les hémorroïdes L’origine la plus fréquente des hémorroïdes est la constipation. Pour guérir rapidement sans passer par la chirurgie, pourquoi ne pas changer vos habitudes alimentaires ? Cela facilite la digestion et permet aux selles d’être plus molles. P...
Les différents types et les manifestations des crises hémorroïdaires... Les premiers symptômes de l’hémorroïde sont tout à fait reconnaissables. Au début, les démangeaisons se manifestent à côté de la zone anale. Ensuite, ce malaise est souvent accompagné de saignements et d’un inconfort pas possible, particuli...
fin des hémorroïdes

La méthode bizarre et peu connue pour soigner les hémorroïdes

Insérez votre adresse e-mail ci-dessous et recevez tout de suite nos solutions naturelles pour soigner les hémorroïdes définitivement


Cliquez ici pour laisser un commentaire 0 commentaires

Laisser un commentaire :