Je vous montre comment soigner les hémorroïdes en moins de 30 jours

Insérez votre adresse e-mail et recevez nos meilleurs conseils pour soulager et soigner les hémorroïdes.

Nous respectons votre vie privée.

4

5 conseils pour soigner la thrombose hémorroïdaire

thrombose hemorroidaire

Si vous cherchez un traitement pour les thromboses hémorroïdaires, vous êtes au bon endroit. En plus de vous donner toutes les informations nécessaires pour soigner ces troubles, vous trouverez plusieurs conseils pour vous éviter pas mal de prises de tête au moment de soigner ces hémorroïdes !

D’abord, évitez de vous tromper

Avant toute chose, il faut commencer par reconnaitre une thrombose hémorroïdaire.

La thrombose hémorroïdaire est une atteinte aiguë de la maladie hémorroïdaire. Pour la reconnaitre, rien de plus simple : il faut examiner votre marge anale. Si vous avez une thrombose, vous allez trouver une tuméfaction bleue, voire légèrement translucide à cause de l’œdème qu’elle renferme et qui laisse apercevoir des zones bleutées à l’intérieur.

La thrombose hémorroïdaire peut être soit localisée et limitée à une partie de votre anus, soit carrément circulaire englobant la totalité de l’anus.

Il existe deux types de thromboses hémorroïdaires (exactement comme les hémorroïdes elles-mêmes) :

  • La thrombose externe. Comme vous pouvez vous en douter, il s’agit d’une thrombose qui siège directement sous la peau de l’anus (qui serait l’évolution d’une hémorroïde externe)
  • La thrombose interne. Là encore, il s’agit d’une évolution d’une hémorroïde interne. Le plus souvent, ce sont des hémorroïdes internes qui sont sorties vers la surface provoquant la thrombose externe. Dans des cas rares, les hémorroïdes internes ne vont pas ressortir et la thrombose restera à l’intérieur de canal anal, dans ce cas, elle ne pourra être découverte qu’avec un examen et un toucher anal.

Dans tous les cas, la personne souffrant de ce type de problèmes ressentira souvent la présence d’une protubérance dans la région anale, ainsi qu’une douleur vive et qui apparait brutalement.

Cette thrombose va se former à travers deux mécanismes différents : soit il s’agit d’un vaisseau sanguin qui se rompt, créant ainsi un hématome, soit c’est un caillot intravasculaire qui se produit.

Cela peut provoquer des troubles des mouvements intestinaux. Contrairement à d’autres hémorroïdes bénignes, le traitement immédiat des thromboses hémorroïdaires est fondamental.

Traiter et soulager les thromboses hémorroïdaires

Guide Hémoroide Guide contre les hémoroides

Les remèdes naturels sont là soit pour prévenir, soit pour guérir totalement les thromboses hémorroïdaires. Il s’agit pratiquement des mêmes remèdes utiliser pour prévenir et soulager les hémorroïdes (car n’oubliez pas, les thromboses hémorroïdaires sont une évolution des hémorroïdes elles-mêmes). Avant de vous lancer dans une opération chirurgicale, essayez les autres solutions disponibles. Voici quelques conseils pour soulager la douleur :

Conseil nº1 : L’hamamélis

Il s’agit d’un des traitements les plus courants, celui-ci permet de rétrécir la taille de l’hémorroïde et fournit un soulagement temporaire de la douleur.

L’hamamélis est une plante couramment utilisée dans la phytothérapie, et notamment pour soulager les hémorroïdes et les thromboses hémorroïdaires. Pour l’utiliser, il suffit de plonger une dizaine de grammes de la plante (feuilles, jeunes rameaux et morceaux d’écorce) dans un quart de litre dans de l’eau froide, puis porter à ébullition pendant environ une demi-heure. Une fois que la concoction est prête, vous devez la laisser refroidir puis l’appliquer sur la peau atteinte, soit directement avec les doigts, soit en utilisant un coton ou une compresse. Elle a des effets astringents, anti-inflammatoires et hémostatiques, ce qui vous aidera à soulager rapidement les thromboses.

bain de siege femme

Conseil nº2 : Le bain de siège

En complément à l’utilisation de l’hamamélis, il est recommandé de réaliser des bains de siège. Ceux-ci, en plus d’améliorer l’hygiène globale de la zone anale, réduisent l’inflammation et la douleur.

Une fois le bain de siège terminé, il vous faudra appliquer de la glace sur la zone affectée. Cette combinaison chaud – froid permettra de réduire la pression sanguine au niveau de l’hémorroïde et à long terme de la faire diminuer.

Conseil nº3 : Changements alimentaires

regime paleoLà, on parle principalement d’un traitement préventif.

En effet, les causes des thromboses hémorroïdaires sont principalement l’excès de poids et la constipation.

La bonne alimentation est donc une excellente méthode pour traiter les causes des thromboses hémorroïdaires. Un bon conseil à suivre est de rajouter des fibres à votre alimentation et d’augmenter la quantité de liquides que vous consommez. Mangez donc beaucoup de fruits, légumes et aliments complets pour faire le plein de fibre et buvez beaucoup d’eau et de jus (idéalement, au moins deux litres d’eau par jour, sans parler des jus frais).

Cela permettra de diminuer la tension présente au moment d’aller faire vos besoins. Ce type de changements alimentaires permettra également de diminuer la probabilité de récurrence des hémorroïdes. Si ces conseils ne portent pas leurs fruits, il faudrait alors rajouter la prise quotidienne de produits qui ramollissent les selles, autrement dit, des laxatifs, mais surtout n’en abusez pas.

Conseil nº4 : Adopter de bonnes habitudes tous les jours pour éviter la chirurgie

fibres

Eviter d’aller chez le médecin pour une thrombose hémorroïdaire passe avant tout par l’adoption d’une attitude préventive de leur apparition.

Alors, n’oubliez pas d’abord de suivre les règles élémentaires en matière de nutrition déjà citées, à savoir beaucoup de fibres, beaucoup d’eau, peu de matières grasses, peu d’épices, la modération de la consommation de café et d’alcool.

Il faut ensuite développer certaines habitudes sur le long terme qui diminueront l’apparition des hémorroïdes et par conséquent, des thromboses. Il faut notamment faire du sport, éviter de rester debout pendant très longtemps, éviter d’irriter votre zone anale (soit avec du papier toilette trop rugueux soit avec beaucoup de produits chimiques), minimiser le temps que vous passez aux toilettes mais aussi adopter une bonne position quand vous y allez.

Il serait aussi très bénéfique de prendre des tisanes qui aident le transit intestinal.

Maintenant, si les thromboses apparaissent, n’oubliez pas que de nombreux traitements maison sont déconseillés pour les soignez. Evitez par exemple de protéger l’hémorroïde avec une bande élastique ou de le faire « éclater ». En effet, une thrombose hémorroïdaire n’est pas un petit bouton d’acné que vous allez vous amuser à éclater (chose qu’on vous déconseille d’ailleurs de faire pour vos boutons) car en adoptant cette attitude, vous pouvez augmenter les risques d’apparition de saignements et d’infection, dont les conséquences peuvent s’avérer très graves. Si vous avez des doutes quant à l’approche à adopter, on vous conseille vivement de consulter votre médecin.

La meilleure option pour traiter ce type d’hémorroïdes reste le fait de changer votre style de vie et vos pratiques alimentaires, pour éviter la réapparition des hémorroïdes.

Conseil nº5 : Les options chirurgicales

Dans certains cas, les traitements maison ne seront pas suffisants. Vous devrez alors faire appel à un spécialiste. Le mieux est de consulter votre médecin qui, connaissant votre histoire clinique, pourra vous fournir une liste complète des traitements susceptibles de vous aider. Si vous voulez éviter de prendre les médicaments classiques, votre médecin pourra vous proposer des médicaments à base d’herbes qui auront moins d’effets secondaires et pourront vous aider.

Généralement, avec des remèdes naturels ou des médicaments, la thrombose va se résorber et vous retrouverez une bonne santé. Néanmoins, dans certains cas, la chirurgie reste la seule option envisageable si la crise est grave. Les procédures telles que la sclérothérapie, hémorroïdectomie ou la ligature sont quelques suggestions possibles. En général, ce type d’interventions impliquera de devoir rester à l’hôpital et de réaliser plusieurs visites de suivi, avant d’obtenir une guérison complète.

Téléchargez le système complet pour stopper les hémorroïdes

Poursuivez votre lecture :

Réapparition d’hémorroïdes après opération : voici la solution...  Quand on a des hémorroïdes à un stade très avancé et que le traitement médical n’a donné aucun effet, on est souvent confronté à un choix difficile : continuer à faire des efforts ou recourir à la chirurgie. Parfois, c’est au bout...
Utiliser le régime Paléo pour traiter les hémorroïdes Avant de commencer, découvrez tout un tas d'autres astuces que personne n'utilise pour soigner les hémorroïdes. Il suffit de cliquer ici.Les hémorroïdes sont des vaisseaux sanguins enflés au niveau du bas du rectum. Au fur et á mesure q...
Comment soigner les hémorroïdes Il existe plusieurs réponses à la question comment soigner les hémorroïdes.Les médecins prônent généralement l’utilisation de crèmes, de médicaments ou encore d’opérations chirurgicales. Il ne faut cependant pas oublier qu’il existe une...
Quel remède choisir pour soigner les hémorroïdes ?  Quand on a eu une crise hémorroïdaire un jour, on peut être sûr que le risque de revivre la même chose augmente d’une façon spectaculaire. Et c’est là que la recherche effréné du remède miracle commence, parce que, si vous l’avez ...
fin des hémorroïdes

La méthode bizarre et peu connue pour soigner les hémorroïdes

Insérez votre adresse e-mail ci-dessous et recevez tout de suite nos solutions naturelles pour soigner les hémorroïdes définitivement


Cliquez ici pour laisser un commentaire 4 commentaires
elie

Bonjour,j’ai l’anus qui sort a chaque fois que je vais a la scelle.
souvent,j’ai des saignements et ressens des douleurs considerables depuis 7ans.
je me soigne avec le daflon et faire des bains de siege chaque matin mais depuis lors ca sort et rentre mais ressors apres les scelles…
je ne sais quoi faire..aidez moi

Répondre
Tom

Bonjour. Respectez une hygiène de vie scrupuleuse (vous avez déjà des pistes ci-dessus) et traitez vos crises hémorroïdaires avec régularité.
Avec du sérieux et du temps vous guérirez.
Il ne faut pas non plus oublier que les hémorroïdes sont très fréquentes et bénignes.

Répondre
Sylvies

Bjr.je souffre d hémorroïdes depuis plus de 20ans.j ai pratiqué bien des traitement sans aucun résultat.j en suis au point où, sur les premières thrombose,d autres ont commence a pousser.je suis traumatisée.la douleur est vive et présente 24/24.aidez moi.

Répondre
Cathy

Je viens de voir mon medecin pour ma première thrombose, elle ma fait une anesthésie locale et me l’a enlevé. Je pense pas que tous les medecins le font, renseignez vous.

Répondre

Laisser un commentaire :