Je vous montre comment soigner les hémorroïdes en moins de 30 jours

Insérez votre adresse e-mail et recevez nos meilleurs conseils pour soulager et soigner les hémorroïdes.

Nous respectons votre vie privée.

Comprimés et gélules anti-hémorroïde : quelques médicaments à sélectionner

Les hémorroïdes peuvent être très coriaces, allant même jusqu’à mener la vie dure à celui ou celle qui en souffre. Dans cet article, découvrez quelques suggestions de solutions médicamenteuses pratiques pour soulager efficacement les hémorroïdes.

Avant tout, il faut savoir que les médicaments contre les hémorroïdes peuvent être classés en trois catégories. Nous avons les traitements par voie cutanée (les crèmes et onguents), par voie orale (les comprimés et gélules) et par voie rectale (les suppositoires). Chaque traitement possède ses propres avantages, cela dépend du type et du degré de l’hémorroïde à traiter.

Les traitements oraux à privilégier

 

Les comprimés et gélules présentent l’avantage d’être faciles à absorber. Il en existe différents types, mais les plus courants sont les suivants : Daflon, Ampecyclal, DiosmineMylan, Cyclo 3 fort, Hemovel et Ginkor Fort.

Daflon est un médicament que vous pouvez utiliser même sans prescription médicale. C’est un puissant vasculo-protecteur et veinotonique. Il tonifie les veines et renforce la résistance des vaisseaux sanguins. La posologie est de 4 comprimés par jour : 2 à midi et 2 le soir, de préférence au moment du repas. Si la douleur est très aigüe : prenez 8 à 12 comprimés par jour.

Ampecyclal stimule la circulation du sang au niveau des veines. Ce médicament est à base d’adénosine phosphate d’heptaminol. Il est strictement interdit aux femmes allaitantes et enceintes. La posologie est de 3 à 6 gélules par jour.

DiosmineMylan est réservé pour le traitement des hémorroïdes externes. Il empêche la mauvaise circulation veineuse en cas d’altération des vaisseaux sanguins et des capillaires. Pour ce faire, il faut prendre 4 à 6 comprimés de 300 mg par jour. À noter que ce traitement est déconseillé pendant la grossesse et l’allaitement, car il est composé de Diosmine et de lactose.

Cyclo 3 fort est un puissant vasculo-protecteur. Il est composé d’hespéridine méthyl chalcone, d’acide ascorbique et de la Ruscus. Le dosage est de 4 à 5 gélules par jour.

Hemovel soulage l’enflure et les saignements des hémorroïdes. C’est un comprimé très actif à base de Diosmine. Il possède une propriété anti-inflammatoire et veinotonique. La prise est de 2 à 3 comprimés par jour.

Enfin, Ginkor Fort est constitué d’heptaminol chlorhydrate, d’extraits de Ginkgo biloba et de troxérutine. C’est un traitement utilisé pour stimuler la circulation sanguine dans les veines. Il agit également comme un antalgique. La posologie est de 3 à 4 gélules par jour.

Les autres médicaments pratiques pour soulager les hémorroïdes

Outre les pilules et les gélules, les médicaments anti-hémorroïdes se déclinent sous plusieurs autres formes : les crèmes, les suppositoires et sans oublier les onguents. Certaines personnes utilisent également les remèdes de grand-mère pour soulager les maux.

Lorsque les symptômes ne sont pas encore aggravés, vous pouvez prendre un antalgique pour calmer la douleur. Le plus courant est le paracétamol. Il se présente comme un traitement très efficace, voire même conseillé lors des crises hémorroïdaires. Les laxatifs sont utilisés en cas de constipation. Mais, veillez à choisir un produit non irritant à base de mucilage ou un laxatif totalement lubrifiant comme la paraffine.

Quoi que vous fassiez, il ne faut pas oublier que la prise de médicament ne fait que soulager la douleur. Le traitement des hémorroïdes internes et externes est très similaire, pourtant seule la chirurgie pourra guérir définitivement les  cas aggravés.

 

Poursuivez votre lecture :

5 raisons pour lesquelles vous devez souscrire une mutuelle santé Lorsqu’on est couvert par la sécurité sociale, l’idée de prendre une mutuelle complémentaire semble souvent quelque peu inutile. Cependant, détrompez-vous, il s’agit d’un choix tout à fait fondamental pour tout individu. Il vous permettra n...
Qu’est-ce qui cause l’apparition des hémorroïdes chez les ... Les crises hémorroïdaires ne sont pas très courantes chez les enfants de bas âge. Il arrive cependant qu’un tout petit souffre d’hémorroïdes au grand désarroi de ses parents. C’est normal d’être choqué, étant donné que ce mal touche princip...
La sodomie et les crises hémorroïdaires Avoir des hémorroïdes peut réduire le nombre et l’intensité de l’acte sexuel chez certains couples. D’autant plus qu’une des causes de ce malaise ne serait autre que la sodomie. Cela peut entraîner des complications amoureuses, surtout si l...
Comment traiter les hémorroïdes internes ? Les hémorroïdes internes désignent au fait le nom des veines dilatées qui se forment à l’intérieur même de l’anus. Mais il s’agit également d’une maladie très ancienne qui se caractérise par l’inflammation et le saignement de ces veines lor...
fin des hémorroïdes

La méthode bizarre et peu connue pour soigner les hémorroïdes

Insérez votre adresse e-mail ci-dessous et recevez tout de suite nos solutions naturelles pour soigner les hémorroïdes définitivement


Cliquez ici pour laisser un commentaire 0 commentaires

Laisser un commentaire :