Je vous montre comment soigner les hémorroïdes en moins de 30 jours

Insérez votre adresse e-mail et recevez nos meilleurs conseils pour soulager et soigner les hémorroïdes.

Nous respectons votre vie privée.

Le bain de siège : un remède efficace pour soulager les crises hémorroïdaires

Utilisé depuis de nombreuses années, le bain de siège est une technique relative à l’hydrothérapie très simple pour soigner les hémorroïdes. Ce remède de grand-mère diminue les sensations d’inconfort ressenties au niveau de la zone anale. Il procure un soulagement rapide à la personne concernée et donner une sensation de fraîcheur immédiate.

Qu’appelle-t-on bain de siège ?

Bain de siège

Le bain de siège est une méthode qui utilise de l’eau pour soulager la douleur anale. Le principe est très simple : il consiste à laver la région anale et les zones infectées avec de l’eau. Pour ce faire, vous pouvez aussi utiliser un bidet amovible, une bassine avec une profondeur de 10 cm ou plus, ou tout simplement la baignoire de la salle de bain.

Remplissez ces récipients avec de l’eau et assoyiez-vous dessus. Cependant, il faut demander l’avis de votre médecin avant d’effectuer un bain de siège, car il y a des règles à suivre.

Pour enlever les bactéries opportunistes, vous pouvez mettre quelques herbes ou huiles essentielles comme l’hamamélis dans l’eau. Cette plante possède en effet des propriétés vasoconstrictrices et anesthésiantes. Cependant, son utilisation n’est pas obligatoire, l’eau suffit amplement, mais il faut qu’elle soit limpide et bien claire. Sinon, il est strictement interdit d’utiliser du savon parfumé. En ce qui concerne la durée, il est recommandé de prendre 2 à 3 bains de siège par jour, d’une quinzaine de minutes si la douleur est très intense. Puis nettoyez et séchez votre corps à l’aide d’un tissu en coton et bien sec.

La température idéale de l’eau

Température de l'eau

Vous pouvez utiliser de l’eau froide, tiède ou chaude. Chaque méthode possède son propre avantage.

Pour apaiser directement la douleur, l’eau froide est recommandée grâce à son effet anesthésiant. La fraîcheur active également la bonne circulation du sang dans les veines de la zone anale. Dans certains cas, vous pouvez même utiliser de la glace enrobée dans un linge propre. La glace bloque la transmission nerveuse et diminue à la fois les démangeaisons et la douleur dégagées par l’inflammation.

Faites attention quand même : la différence de température peut entraîner un choc thermique et provoquer des gaz. De plus, le corps humain devient plus sensible aux maladies comme la grippe, par exemple.

Un bain de siège à l’eau chaude est fortement déconseillé par les médecins. Cette méthode a tendance à dilater les vaisseaux sanguins de l’anus. Elle fragilise la membrane des hémorroïdes et vous pourrez attraper des infections en tout genre. La sensation de brûlure n’est pas à exclure. Malgré cela, certains patients témoignent que cette technique soulage quand même le malaise ressenti. En effet, l’eau chaude s’infiltre facilement vers l’intérieur. Testez l’expérience par vous-même.

La solution idéale est d’alterner eau froide et chaude. Pour faciliter la tâche, munissez-vous de deux bassines dont l’une sera remplie d’eau chaude et l’autre d’eau froide. Trempez votre postérieur quelques minutes dans chacune de ces cuvettes et finissez par l’eau froide. Cela facilite la cicatrisation des lésions ainsi que la guérison. N’oubliez pas de bien vous sécher après le trempage.

Utiliser de l’huile essentielle

Huile essentielle

À part l’hamamélis, les huiles essentielles procurent également bien être au corps humain, y compris la zone anale. Pour profiter au maximum de leurs bienfaits, essayez de ne pas trop les diluer en utilisant une quantité minime d’eau.

Cette technique requiert de l’eau légèrement chaude. Versez-y de l’huile essentielle de menthe poivrée, de marronnier d’Inde, ainsi qu’un peu d’huile d’amande douce. Mettez-y deux gouttes de chaque.

Les démangeaisons ainsi que les douleurs cesseront instantanément une fois que vous aurez terminé votre bain de siège.

Poursuivez votre lecture :

Que faire en cas de crise hémorroïdaire pendant la grossesse ? La grossesse est une période délicate pendant laquelle des hémorroïdes peuvent apparaître. Pour pouvoir soulager une crise hémorroïdaire en prenant les précautions nécessaires pour son futur enfant, il faut connaître les meilleurs moyens à ...
Pourquoi est-ce que les hémorroïdes saignent ? Vous souffrez d’hémorroïdes et voilà qu’elles se mettent à saigner ? Surtout ne paniquez pas, car ce n’est pas aussi grave qu’il n’y parait. Plutôt que de céder à l’affolement, il vaut mieux essayer de comprendre ce qui provoque les saignem...
La sodomie et les crises hémorroïdaires Avoir des hémorroïdes peut réduire le nombre et l’intensité de l’acte sexuel chez certains couples. D’autant plus qu’une des causes de ce malaise ne serait autre que la sodomie. Cela peut entraîner des complications amoureuses, surtout si l...
Les médicaments efficaces contre les hémorroïdes Souvent très douloureuses, les hémorroïdes ressemblent à des varices, mais qui se situent tout près de l’anus. Avant de soigner efficacement ce problème fréquent chez les adultes, il faut comprendre le degré ainsi que le type de dilatation ...
fin des hémorroïdes

La méthode bizarre et peu connue pour soigner les hémorroïdes

Insérez votre adresse e-mail ci-dessous et recevez tout de suite nos solutions naturelles pour soigner les hémorroïdes définitivement


Cliquez ici pour laisser un commentaire 0 commentaires

Laisser un commentaire :