Je vous montre comment soigner les hémorroïdes en moins de 30 jours

Insérez votre adresse e-mail et recevez nos meilleurs conseils pour soulager et soigner les hémorroïdes.

Nous respectons votre vie privée.

Tout ce qu’il faut savoir sur les crises hémorroïdaires et l’alimentation

L’hygiène alimentaire est une chose importante lors d’une crise hémorroïdaire. Vous devez donc redoubler de vigilance en surveillant bien ce que vous mettez dans vos assiettes.

Sachez en effet que c’est en consommant de la bonne nourriture que vous arriverez facilement à vous débarrasser des hémorroïdes.

Voici une liste des mets à privilégier et celles de ceux qu’il fait éviter pour ne pas aggraver ses hémorroïdes et en venir à l’intervention chirurgicale.

Boire beaucoup d’eau

Boire beaucoup d’eau

Bien s’hydrater est indispensable lorsqu’une crise d’hémorroïde survient. En effet, l’eau est le premier composant inscrit dans le régime anti-hémorroïdaire. Elle devient une véritable obligation pour les personnes qui souffrent de cette maladie.

C’est le seul moyen pour avoir des selles bien molles. Boire beaucoup d’eau permet aussi d’éviter la constipation.

Au minimum, vous devez boire 2 litres d’eau par jour. Pour vous aider, vous pouvez quantifier votre apport hydrique en gardant tout le temps une bouteille d’eau à votre portée.

Evitez à tout prix les boissons excitantes à savoir le café, le thé, les boissons énergétiques et sans oublier l’alcool.

Privilégiez plutôt les tisanes à base de plantes  comme l’hamamélis, le cassis ou le marronnier d’Inde. Ce genre d’infusion réduit les inflammations.

Consommer des fibres pour avoir un meilleur transit

Consommer des fibres

Tout le monde le sait, les fibres sont les meilleurs alliés pour éviter la constipation. Comme l’eau, elles facilitent le transit intestinal et fluidifient les déjections.

N’hésitez pas à manger le maximum de légumes, de fruits et de féculents. Cependant, choisissez les bonnes choses, car tous les légumes et fruits ne se valent pas.

Pour les légumes, privilégiez les tomates, les haricots, les pois, les pommes de terre, les choux, les épinards, les chicorées, les artichauts, les poireaux, les navets, les salsifis, les fenouils, les carottes….

Bref, consommez des légumes pleins d’eau en grande quantité. Ne vous inquiétez pas, vous ne courrez aucun risque de grossir.

Pour les fruits, favorisez les pommes, les abricots, les fraises, les framboises, les pruneaux, les prunes, les dattes, les papayes, les myrtilles, les figues, les bananes, les oranges, les noix, les amandes, les raisins secs, les cacahuètes, les mûres, les cassis rouge et noir, les cerises, les groseilles et les noix de coco.

En plus d’un parfait apport en fibres, en eau et en enzymes, ces fruits apportent aussi des vitamines qui renforcent les tissus.

Pour les féculents, préférez tous les céréales (blé, avoine, lin, son et seigle), le soja, le maïs, le riz, les pâtes et le Boulghour. Seulement, consommez-les avec modération et en petite quantité, car ils peuvent vous donner des gaz.

Diminuer l’inflammation en buvant du jus naturel

 jus naturel

Les jus naturels frais sont riches en vitamines et en minéraux contrairement à ceux qui sont vendus en boîte dans les supermarchés. De plus, ce genre de boisson assure une bonne hydratation étant donné qu’ils sont à 90 % composés d’eau.

Privilégiez les jus de baies foncées qui ont aussi le pouvoir de réduire les douleurs hémorroïdaires et l’inflammation. Très bénéfique pour réduire la crispation des muqueuses, le jus de grenade sera votre meilleur atout en cas d’hémorroïde.

Certaines personnes l’utilisent pour nettoyer les veines dilatées au niveau de l’anus. Pour ce faire, trempez un coton imbibé de ce jus et placez-le doucement dans cette zone. Ensuite, nettoyez à l’eau tiède.

Les autres mets bénéfiques pour soulager les hémorroïdes

un régime riche en fer

Si vous constatez que vos hémorroïdes saignent, adoptez un régime riche en fer. Ces aliments assurent la fabrication de plaquettes dans l’organisme. Ainsi, inscrivez dans votre menu les noix de cajou, le foie des volailles, le thon et le brocoli.

L’ail, les oignons ainsi que le gingembre possèdent également un pouvoir exceptionnel. Ils décomposent la fibrine qui favorise la régénération des tissus. Tous les matins, mettez une gousse entière d’ail dans votre pot de yaourt.

C’est une vieille recette de grand-mère qui marche toujours pour guérir les hémorroïdes, mais aussi l’hypertension et d’autres maladies chroniques. Inutile de la mâcher, avalez directement.

Les aliments à éviter en cas d’hémorroïdes

Les aliments à éviter en cas d’hémorroïdes

Le premier ennemi des hémorroïdes est le piment. Il accentue encore plus vos souffrances à cause de sa forte teneur en capsaïcine. Sachez en effet que ce composant irrite les neurones qui véhiculent la douleur.

Il en est de même pour les aliments épicés ou encore la nourriture indienne. Ils augmentent la sensation de brûlure dans la région anale. De plus, ils sortent avec les selles puisqu’ils ne sont pas digérés.

Les aliments gras ou les graisses saturées sont également à éviter à tout prix. Ils obstruent les veines et favorisent les risques d’accidents cardio-vasculaires.

Ce sont les responsables de la prise de poids et du surplus de cholestérol dans le sang. Alors faites bien attention !

 

Poursuivez votre lecture :

Est-il risqué d’utiliser une crème anti-hémorroïde sur ses cerne... Les cernes se matérialisent sous la forme de cercles de couleur bleu noir sous les yeux, généralement associés à la fatigue. Altérant l’harmonie et la jeunesse du visage, les personnes concernées voudraient s’en débarrasser à tout prix....
3 idées de bain de siège pour soulager les douleurs hémorroïdaires Les hémorroïdes peuvent être très douloureuses et entraîner la dilatation des veines, des démangeaisons et dans certains cas des saignements atroces. Le bain de siège est un remède naturel qui a fait ses preuves depuis des années.Vous p...
Comment se prémunir de l’hémorroïde pendant la grossesse ? Hémorroïde et grossesse ne font pas bon ménage. Les femmes enceintes qui sont sujettes aux crises hémorroïdaires souffrent énormément. Pourtant, près de 10 % des futures mamans sont victimes de ce mal très inconfortable. Les symptômes appar...
Les hémorroïdes chez la femme enceinte Personne n’est à l’abri des crises hémorroïdaires, pas même les femmes qui attendent un enfant. Environ 10 % d’entre-elles souffrent de ce mal atroce, dont certaines avec saignement. Selon les observations, les hémorroïdes apparaissent souv...
fin des hémorroïdes

La méthode bizarre et peu connue pour soigner les hémorroïdes

Insérez votre adresse e-mail ci-dessous et recevez tout de suite nos solutions naturelles pour soigner les hémorroïdes définitivement


Cliquez ici pour laisser un commentaire 0 commentaires

Laisser un commentaire :