Je vous montre comment soigner les hémorroïdes en moins de 30 jours

Insérez votre adresse e-mail et recevez nos meilleurs conseils pour soulager et soigner les hémorroïdes.

Nous respectons votre vie privée.

Le traitement chirurgical des hémorroïdes

L’intervention chirurgicale est une étape obligatoire pour soulager la douleur des hémorroïdes dites « compliquées ». Plusieurs chirurgiens pratiquent toujours l’opération classique, mais cette intervention engendre des douleurs post-opératoires insupportables aux patients. Heureusement, de nouvelles techniques, moins douloureuses, ont vu le jour et sont adoptées par ses professionnels.

Avant de vous engager à ce stade, vous devez bien définir, avec votre médecin, le degré de votre problème. Sachez tout de même que les hémorroïdes peuvent être traitées par des méthodes légères et indolores.

Comment se déroule l’hospitalisation ?

Une fois le diagnostic défini, le patient sera transfert à l’hôpital juste à la veille de l’opération. L’infirmière réalise un lavement et effectue un rasage de la région. Ne vous inquiétez pas, l’intervention ne dure que quelques heures seulement.

Une fois l’acte accompli, des soins locaux comme un bain de siège fréquent et l’application d’un médicament laxatif seront administrés au malade. Ces deux traitements des hémorroïdes permettent d’apaiser au plus vite la peau à ce niveau, mais ils facilitent également le transit intestinal.

La durée de cicatrisation varie de 15 à 21 jours environ. Juste après l’opération, c’est-à-dire les 48 heures qui suivent, le patient doit avaler des antalgiques, à savoir des anti-inflammatoires et du paracétamol. L’analgésie, par contre, reste variable. Cela dépend entièrement de l’état de ce dernier et des douleurs qu’il ressent.

En ce qui concerne l’alimentation, vous n’aurez aucun régime à suivre. Il est préférable de consommer de la nourriture saine et équilibrée dès le soir de l’intervention. Vous sortirez de l’hôpital, une fois que les premières selles sortiront. Sachez que les malaises défécatoires disparaîtront après un mois. Vous pourrez ainsi faire une cure thermale si besoin.

Les techniques employées pour traiter les hémorroïdes

Il y a différentes méthodes qui peuvent soigner les crises d’hémorroïdes. Les traitements instrumentaux consistent à réaliser des ligatures ou des injections sclérosantes ou encore une photocoagulation infrarouge. L’objectif est de créer une fibrose cicatricielle au niveau de la sclérose. Cela permet de fixer la muqueuse du tissu profond et de relâcher en retour le tissu de soutien.

Les complications se résument uniquement à des douleurs et saignements de courte durée. L’intervention se fait rapidement au cabinet de votre proctologue. C’est une opération légère qui ne détruit pas les hémorroïdes et s’adresse qu’aux variantes internes. En période de crise douloureuse, le médecin exécute une ablation totale de ses vaisseaux.

Le seul inconvénient : il y aura une hospitalisation prolongée et des soins locaux journaliers. Mais, le résultat est de long terme. Vous ne ressentirez plus des douleurs hémorroïdaires jusqu’à la fin de votre vie.

Les complications possibles

Comme dans toutes les opérations chirurgicales, il y a toujours un risque à courir. Environ 20 % des personnes opérées présentent des complications urinaires, particulièrement chez l’homme. Certains individus ont un rétrécissement anal une fois l’intervention réalisée. Pour régler cela, un geste chirurgical est recommandé.

Les troubles de la continence sont aussi fréquents. Le patient aura du mal à retenir les gaz ainsi que les matières fécales. Enfin, dans certains cas, un abcès se forme accompagné d’une infection. Pour éviter la manifestation de ses problèmes, le mieux, c’est de faire un suivi post-opératoire afin de dépister les complications et de soigner au plus vite pour une meilleure cicatrisation.

Poursuivez votre lecture :

Comment faire face aux problèmes d’hémorroïde pendant la grossesse ?... Quand on parle de grossesse, on aborde rarement les problèmes d’hémorroïde, on parle surtout de la lourdeur des jambes, de l’insomnie et des troubles hormonaux. Or, les femmes enceintes sont particulièrement sensibles aux troubles veineux p...
Les hémorroïdes chez la femme enceinte Personne n’est à l’abri des crises hémorroïdaires, pas même les femmes qui attendent un enfant. Environ 10 % d’entre-elles souffrent de ce mal atroce, dont certaines avec saignement. Selon les observations, les hémorroïdes apparaissent souv...
Hemorroide interne et Hemorroide externe Les hémorroïdes sont un sujet assez méconnu du grand public. Deux erreurs basiques sont ainsi fréquemment commises par une grande partie de la population. La première erreur se situe au niveau du langage. En effet, la majorité des gens ign...
Le bain de siège : un remède efficace pour soulager les crises hémorro... Utilisé depuis de nombreuses années, le bain de siège est une technique relative à l’hydrothérapie très simple pour soigner les hémorroïdes. Ce remède de grand-mère diminue les sensations d'inconfort ressenties au niveau de la zone anale. I...
fin des hémorroïdes

La méthode bizarre et peu connue pour soigner les hémorroïdes

Insérez votre adresse e-mail ci-dessous et recevez tout de suite nos solutions naturelles pour soigner les hémorroïdes définitivement


Cliquez ici pour laisser un commentaire 0 commentaires

Laisser un commentaire :