Anusol : traiter les hémorroïdes en toute simplicité

Anusol : traiter les hémorroïdes en toute simplicité

Un des médicaments les plus efficaces que vous pourrez vous voir prescrire pour traiter les hémorroïdes, on trouve Anusol. Ce médicament présente l’avantage majeur d’être disponible dans plusieurs marques différentes, ce qui rend la rupture de stock chez les pharmacies quasi-impossible, contrairement à d’autres médicaments disponibles uniquement dans une seule marque.

Avant d’entamer un traitement à l’Anusol, on vous conseille de bien lire la notice du médicament et de demander conseil à votre pharmacien ou votre médecin. Ceci dit, les notices sont parfois un peu trop compliquées à comprendre vu qu’elles utilisent des termes scientifiques et médicaux parfois difficiles à comprendre pour le commun des mortels. C’est pour ça qu’on vous propose une simplification de la compréhension de cette notice. Toutefois, si des doutes persistent, vous pouvez rappeler votre médecin pour en discuter avec lui.

Découvrez Anusol : le traitement qui soulage instantanément vos démangeaisons

Anusol, c’est quoi au juste ?

Anusol : traitement hémorroïdes

Anusol est une préparation médicamenteuse utilisée pour soigner les hémorroïdes ou la gêne ressentie après une chirurgie au niveau de la région anale ou encore pour traiter d’autres affections qui touchent la région anorectale. Son action principale est l’atténuation de l’enflure, de l’irritation et de la démangeaison.

Cette préparation est disponible sous divers noms de marques et sous différentes présentation. Ainsi, vous pourrez trouver Anusol sous forme de pommade ou de suppositoires.

Les ingrédients et composition de ce médicament !

Comme on vous l’a expliqué, ce médicament est en fait une préparation médicamenteuse qui combine deux principes actifs : le sulfate de zinc monohydraté et l’acétate d’hydrocortisone. Le sulfate de zinc servant à atténuer la douleur et l’hydrocortisone à diminuer l’enflure dans la région anorectale.

L’Anusol sous forme de pommade contient 0.5% de sulfate de zinc et 0.5% d’acétate d’hydrocortisone. Un suppositoire d’Anusol contient 10 mg de sulfate de zinc et 10 mg d’acétate d’hydrocarbure.

Outre ces deux principes actifs, chaque forme de ce médicament contient d’autres ingrédients. Ainsi, la pommade contient une base de vaseline et les suppositoires contiennent une base de triglycérides.

On retrouve aussi dans le médicament d’autres ingrédients non médicamenteux : du phosphate de calcium, du méthylparabène, de l’huile minérale, du pétrolatum, de l’éther poloxyl 2 oléique et du propylparabène dans la pommade, du phosphate de calcium, du stérate de magnésium, du méthylparabène, du propylparabène dans les suppositoires.

Traitement anti-hémorroides : Anusol

Comment agit-il ?

L’action d’un médicament est déterminée par les principes actifs qu’il renferme. Ainsi, Anusol, de par l’association  du sulfate de zinc et de l’hydrocortisone, a une action symptomatique sur les manifestations douloureuses anales et prurigineuses anales, en particulier dans le cas d’une crise hémorroïdaire.

Autrement dit, ce médicament agit aussi bien sur l’atténuation de la douleur en donnant un effet anesthésiant local, que sur l’enflure, en ayant un effet anti inflammatoire sur les veines hémorroïdaires.

Comment utiliser Anusol ?

Anusol : la solution contre les hémoroides

Comme on vous l’a déjà expliqué, ce médicament peut se présenter sous deux formes différentes : sous forme de suppositoires ou sous forme de pommade.

Dans les deux cas, il faut d’abord commencer par laver et sécher la région anale atteinte. Le lavage se fait à l’eau, et pour sécher, il ne faut pas frotter cette région déjà douloureuse et enflée, séchez en tapotant légèrement avec une serviette.

Ensuite, il faut bien vous laver les mains et les sécher. Le but étant de soigner cette région, pas de risquer une surinfection avec des germes portés sur votre main.

Ensuite, l’utilisation dépendra de la forme sous laquelle votre médecin vous a prescrit ce médicament.

Si le médicament vous a été prescrit sous forme de suppositoires, l’utilisation est assez évidente, il suffit de prendre un suppositoire et de l’introduire aussi profondément que possible dans l’anus. Généralement, le traitement se fait une fois le matin, une fois le soir, et après chaque évacuation des selles. Votre médecin pourrait vous prescrire une autre fréquence de traitement, tenez-vous à sa prescription.

Si le médicament vous a été prescrit sous forme de pommade, commencez par mettre une petite quantité de pommade sur votre doigt, soit l’équivalent d’un petit pois. Ensuite, appliquez la pommade doucement sur la surface anale à traiter, ou, si les lésions sont à l’intérieur, introduisez doucement votre doigt dans l’anus pour appliquer la crème. Le traitement est à répéter une fois le matin, une fois le soir, et après chaque évacuation des selles, à moins d’une indication contraire de votre médecin.

Il faut faire attention…

Anusol : traitement pour soigner les hémorroides

Comme à chaque fois que vous utilisez un médicament, il faut faire attention à certaines choses. Ainsi, Anusol est déconseillé si vous avez déjà une allergie à l’hydrocortisone, au sulfate de zinc ou à tout autre ingrédient médicamenteux ou non de cette préparation.

Ce médicament est aussi déconseillé si vous présentez des infections cutanées tuberculeuses, fongiques, bactériennes ou virales.

Si vous prenez d’autres médicaments avec une application rectale, ou des médicaments topiques qui contiennent des corticostéroïdes ou qui ont un effet irritant, ils pourraient y avoir une interaction médicamenteuse, informez votre médecin de tout traitement que vous prenez actuellement ou que vous avez pris récemment avant de commencer votre traitement.

Ce médicament est destiné aux adultes, il faut donc éviter d’en donner aux enfants. En règle générale, ne donnez votre médicament à personne sans prescription médicale, l’automédication est aussi à éviter. Le mieux est de consulter votre médecin traitant avant de prendre un médicament.

Ça peut arriver…

On tient, encore une fois, à vous rappeler qu’Anusol pommade ou suppositoires est un médicament, et donc, en tant que tel, qu’il pourrait avoir quelques effets secondaires qui, bien que très rares, peuvent apparaitre. Certains de ces effets secondaires ne sont pas inquiétants et disparaitront d’eux-mêmes assez rapidement, d’autres nécessitent une consultation médicale et des soins appropriés.

Parmi les effets secondaires assez bénins de ce médicament, on note quelques étourdissements, un gain de poids inaccoutumé ou une peau parcheminée et fragile. Il est conseillé de voir votre médecin si ces effets vous gênent, sinon, votre pharmacien sera en mesure de vous conseiller sur la conduite à tenir.

Parmi les effets secondaires qui nécessitent obligatoirement une consultation médicale, on note la diarrhée, une douleur en coup de poignard, une fièvre, des fourmillements ou des frissons, des cloques purulentes douloureuses avec une rougeur ou une démangeaison centrée autour des follicules pileux, un faux sentiment de bien être, une infection ou un saignement rectal, une sécheresse ou une douleur et des démangeaisons qui n’existaient pas avant le traitement.

Enfin, vous pourrez avoir une allergie à l’un des composants de ce médicament dont vous n’étiez pas au courant avant de le commencer. Si des signes d’allergie se manifestent, il faut arrêter toute de suite le traitement et consulter un médecin en urgence.

Je vous recommande personnellement ce traitement

Ils se sont demandés…

Anusol Plus : un traitement hémorroides qui marche

Que faire si je remarque un effet non mentionné dans cette liste ?

La bonne conduite à tenir et d’appeler ou de consulter votre médecin. C’est le seul habilité à décider de la conduite à tenir et si cet effet est lié ou non au traitement. Il pourrait, le cas échéant, décider d’arrêter le traitement ou de le changer.

Que faire si je remarque un saignement ?

Tout saignement rectal doit faire l’objet d’une consultation médicale rapide. Si vous remarquez que vous saignez, appelez toute de suite votre médecin.

Que faire si je remarque une aggravation de l’infection ?

Si vous remarquez des signes qui n’existaient pas avant le début du traitement, il faut consulter votre médecin.

Puis-je prendre ce médicament si je suis enceinte ?

Non, ce médicament ne doit pas être utilisé lorsque vous êtes enceinte. Si la grossesse advient pendant que vous utilisez ce médicament, il faut prendre contact avec votre médecin traitant immédiatement. Toutefois, le médecin pourrait, en toute connaissance de cause, vous prescrire ce médicament durant votre grossesse s’il estime que ses bienfaits priment sur le risque.

Est-ce que je peux utiliser ce traitement si j’allaite mon enfant ?

Ce médicament risque de passer dans le lait maternel. Donc si vous l’utilisez tout en allaitant, votre enfant pourrait en ressentir les effets. Donc la règle générale est de ne pas le prendre lorsque vous allaitez. Discutez-en avec votre médecin traitant en cas de doute.

Que faire si j’oublie une dose ?

Oublier une dose peut arriver à tout le monde. Toutefois, il ne faut pas s’affoler ou chercher à compenser. Si vous remarquez que vous avez oublié une dose, n’essayez pas d’en prendre une double la fois d’après. Contentez-vous de sauter cette dose et de prendre la suivante normalement.

Ce médicament est-il adapté au traitement des hémorroïdes internes ?

Oui, vous pouvez parfaitement utiliser ce médicament pour traiter des hémorroïdes internes. Vous disposez d’un embout applicateur pour cet effet, sinon, vous pouvez l’introduire au doigt si l’introduction de l’embout vous semble douloureuse.

Comment conserver ce médicament ?

Ce médicament doit être conservé à l’abri de la lumière et dans une pièce dont la température ne dépasse pas les 25 degrés. L’idéal est de le conserver dans sa boite d’origine. Veillez aussi à le conserver hors de la portée des enfants.

Je veux acheter…

Anusol est disponible dans les pharmacies et dans les pharmacies en ligne. Il est aussi disponible dans plusieurs marques différentes. Ainsi, si une certaine marque est en rupture dans les pharmacies, vous pourrez en trouver une autre qui est disponible.

Certaines pharmacies vous permettent d’acheter Anusol sans prescription médicale et vous pourrez donc être tenté par l’automédication. On vous le déconseille fortement. Optez pour une consultation médicale et pour une prescription pour acheter votre médicament en pharmacie ou en ligne.

Commander Anusol : un traitement qui agit vite et bien

fin des hémorroïdes

La méthode bizarre et peu connue pour soigner les hémorroïdes

Insérez votre adresse e-mail ci-dessous et recevez tout de suite nos solutions naturelles pour soigner les hémorroïdes définitivement