Je vous montre comment soigner les hémorroïdes en moins de 30 jours

Insérez votre adresse e-mail et recevez nos meilleurs conseils pour soulager et soigner les hémorroïdes.

Nous respectons votre vie privée.

1

Bain de siège pour soulager les hémorroïdes

Le bain de siège est une des techniques les plus anciennes et les plus naturelles pour lutter contre les hémorroïdes. Loin d’être dépassée, cette méthode est une des plus efficaces pour apaiser ce trouble si désagréable. Les avantages principaux étant le caractère non invasif et la simplicité de la technique.

De quoi s’agit-il ?

Le bain de siège consiste en une technique d’hydrothérapie, c’est-à-dire qu’elle soigne les troubles grâce à l’utilisation de l’eau. Le concept est donc très simple, il s’agit de se laver la zone anale avec de l’eau. Pour se faire, on utilise en général un bidet ou tout autre type de bassine sur laquelle on puisse s’asseoir confortablement, l’idéal étant de pouvoir reposer les pieds sur le sol. La bassine doit par ailleurs être d’une profondeur minimale de 10 centimètres.

S’il est vrai que le concept est simple, il faut néanmoins suivre quelques conseils afin d’obtenir un résultat optimal et surtout de ne pas empirer les choses.

Quel siège choisir ?

Un bidet amovible convient parfaitement pour effectuer des bains de siège confortablement. Voici les meilleurs modèles disponibles sur Amazon :

PATTERSON

Le plus pratique

patterson
  • Solide
  • Porte-savon
  • Léger

AIDAPT

Meilleur Qualité-Prix

aidapt
  • Plastique moulé
  • Nettoyage facile
  • Economique
  • Peu encombrant

WELLYS

Le moins cher

Wellys
  • Premier prix
  • Résistant
  • Entretien facile

Choisir la température idéale

Les patients qui ont recours au bain de siège pour soigner leurs hémorroïdes ont tous un jour hésité quant à savoir quelle était la température optimale de l’eau.

Il existe en effet plusieurs réponses à la question. Les médecins ne sont pas unanimes et prônent tantôt l’utilisation de l’eau froide, tiède ou encore chaude. Bien que le choix reste très subjectif, voici quelques vertus de chaque méthode pour vous aider à faire votre choix.

Utiliser l’eau froide

De nombreux patients et médecins recommandent l’eau froide. En effet celle-ci possède plusieurs avantages. Il s’agit d’une part de la meilleure option pour apaiser la douleur, le froid faisant effet d’anesthésiant. D’autre part, le froid permet également d’activer la circulation sanguine.

Voici comment ça marche : Le froid bloque les récepteurs de la douleur en les "désensibilisant" à la douleur. Ça ressemble presque à la technique de la glace. En mettant de la glace enrobée d’un linge propre.

Utiliser l’eau tiède

Celle-ci est la solution adoptée par la majorité des patients, étant donné qu’elle est la plus agréable. Néanmoins l’effet apaisant est souvent légèrement inférieur à celui de l’eau froide.

Utiliser l’eau chaude

Cette option est souvent déconseillée, et ce étant donné le caractère vasodilatateur de l’eau chaude. De nombreux patients témoignent cependant du grand soulagement apporté par l’eau chaude. Toutefois, il y a un risque majeur de brulure à ne pas exclure. De plus, la vasodilatation qui résulte de la chaleur n’est pas la meilleure solution contre les hémorroïdes.

En effet, il faut plutôt chercher un effet de vasoconstriction pour la guérison de ces désagréments. En plus de provoquer une vasodilatation, l’eau chaude fragilise la membrane des hémorroïdes ce qui la rend plus apte à attraper les infections et bactéries de tout genre, surtout avec la localisation délicate de ces derniers.

Bien qu’elle puisse procurer un certain soulagement, l’eau chaude n’est pas du tout recommandée, voire proscrite pour les bains de siège.

Alterner eau froide et eau chaude

C’est une autre des recommandations faites par certains médecins et praticiens. Dans ce cas, il faudra utiliser deux bassines, l’une remplie d’eau chaude et l’autre d’eau froide. Alternez les deux types de trempages (quelques minutes de chaque) au cours d’une même session et finissez par l’eau froide qui aura un effet vasoconstricteur très utile pour la guérison et l’accélération de la cicatrisation des lésions.

Comment choisir ?

Comme le font les médecins concernant le traitement, il faut tâtonner. Il faut tester par vous-même. Le mieux est sans doute de commencer par les bains froids, dans la mesure où leur effet vasoconstricteur ne risquera pas de faire empirer la situation.

Et, si cela ne marche pas et que vous avez plus de malaise que de bénéfices, il faut changer la température au prochain bain ou carrément interrompre le bain de siège si la situation devient inconfortable, voire insupportable et changer la température de l’eau immédiatement.

Cette technique vise à soulager et non pas à empirer la situation. Ce n’est pas un médicament désagréable qu’il faut tout de même avaler parce qu’il donnera effet en dépit des désagréments qu’il apporte. Le résultat doit être instantané sinon, il faut passer à autre chose.

Quels produits utiliser ?

Il est extrêmement important de savoir qu’il ne faut absolument utiliser aucun savon ou produit parfumé. En effet, ceux-ci pourraient infecter d’autant plus les hémorroïdes. Le seul produit qu’il est loisible d’ajouter dans l’eau est l’hamamélis, une plante anti-inflammatoire et anticoagulante. Il s’agit d’incorporer quelques feuilles dans l’eau bouillante, de laisser infuser et ensuite refroidir. L’eau tiède sera enfin ajoutée à l’eau pure.

Pour être plus précis, il faut infuser 5 à 10g d’hamamélis dans un litre d’eau bouillante, filtrer et laisser refroidir puis l’ajouter au bain de siège. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, cette infusion peut être incorporé même à l’eau froide (même si pour certains courageux qui y rajoutent des glaçons).

Ceci dit, on peut aussi ajouter de la citronnelle qui a des effets sur la tension artérielle. C’est vrai que son effet n’est pas directe sur les hémorroïdes, mais elle agit en diminuant la pression artérielle et par conséquent à diminuer la pression au niveau de l’anus. Il suffit de porter à ébullition 5 litres d'eau avec les feuilles sèches ou fraîches de citronnelle, de filtrer, de laisser refroidir et de l’incorporer au bain de siège.

S’il y a du sang émanant des hémorroïdes, on peut infuser 100 grammes d’écorces de chaîne séchées dans un litre d’eau pendant 15 minutes, les filtrer, laisser refroidir et l’incorporer au bain. C’est les propriétés astringentes de ces herbes qui sont recherchées dans cette infusion.

On peut aussi faire un bain de siège plus complet en mélangeant ces trois ingrédients en faisant attention à ce qu’il n’y ait aucun débris dans l’eau et qu’elle reste tout de même claire. Toutefois, sachez que ces ajouts ne sont pas indispensables et que s’en tenir à la bonne vieille méthode reste un choix très sage.

Huile de Laurier

Surfine Argile Vert

Bicarbonate de Soude

Huile de Lavande

Combien de temps ?

La durée minimale conseillée est de 15 minutes. En effet, pour générer un véritable apaisement, il est nécessaire de laisser à l’eau faire son effet. Il n’y a par contre aucune contre-indication à prolonger le bain de siège plus longtemps, il n’y a pas non plus de raison de limiter le nombre de bains réalisés par jour. En effet cette pratique, en plus d’apaiser la douleur, permet de nettoyer efficacement la région anale.

Ceci dit, il faut savoir que les bains prolongés, surtout à l’eau chaude, peuvent fragiliser la membrane et favoriser après les infections. Pour les femmes, les bains de siège multiples peut avoir un effet néfaste sur les muqueuses génitales. En effet, la ‘sur-propreté’ perturbe la flore bactérienne naturellement présente dans les parties intimes, ce qui favorise la multiplication de certaines bactéries et provoque la survenue de mycoses génitale.

Pour les femmes ayant déjà eu des épisodes de mycoses génitales par le passé, elle doivent faire très attention, car dans ce cas, ce n’est non seulement désagréable de rajouter des démangeaisons au niveau de l’appareil génital externe aux démangeaisons des hémorroïdes, mais en plus la prolifération des bactéries du vagin peut toucher l’anus et avoir une surinfection des hémorroïdes.

Cependant, le nombre minimum conseillé est cependant de 2 à 3 par jour. Il ne faut surtout pas oublier de bien se sécher toute la zone et les alentours (comme les parties intimes, surtout pour les femmes) avec un linge propre et doux. Dans ce cas, il vaut mieux éviter le papier toilette qui a été traité par des produits chimiques et de favoriser les linges en coton qu’on doit laver au savon de Marseille, un produit naturel.

Est-ce efficace ?

Alors, oui et non. Ça peut s’avérer très efficace pour soulager momentanément les démangeaisons et les douleurs mais ce n’est certainement pas un traitement. On peut le considérer comme un traitement symptomatique mais il ne traite pas le problème et ne dispense surement pas d’une visite chez le proctologue.

Poursuivez votre lecture :

Utilisez ces conseils pour soulager les hémorroïdes Les traitements maisons pour lutter contre les hémorroïdes sont facilement accessibles et multiples. Vous pouvez ainsi avoir recours entre autres aux crèmes à application locale, aux lingettes spéciales pour hémorroïdes et aux bains de si...
Que faut-il manger en cas d’hémorroïdes ?  Ce qu’on mange défini notre santé et bien qu’il faut manger sain tous les jours, quand on souffre de crises hémorroïdaires, il faut doubler de vigilance et faire plus attention à ce que l’on met dans nos assiettes. Déjà que la nou...
8 façons de se débarrasser des hémorroïdes pendant la grossesse Se débarrasser des hémorroïdes est un problème majeur pour les femmes enceintes vu que 10% des femmes enceintes en souffrent. Dans la plupart des cas, les hémorroïdes apparaissent durant le troisième trimestre de grossesse.Cependant, ce...
Comment soigner les hémorroïdes Il existe plusieurs réponses à la question comment soigner les hémorroïdes.Les médecins prônent généralement l’utilisation de crèmes, de médicaments ou encore d’opérations chirurgicales. Il ne faut cependant pas oublier qu’il existe une...
fin des hémorroïdes

La méthode bizarre et peu connue pour soigner les hémorroïdes

Insérez votre adresse e-mail ci-dessous et recevez tout de suite nos solutions naturelles pour soigner les hémorroïdes définitivement


Cliquez ici pour laisser un commentaire 1 commentaires
patrick

j’suis interesse par ces articles sur le traitement na turel des hemmoroides…j’ai experimente et je suis tatallment soulage,merci a vs!

Répondre

Laisser un commentaire :