Je vous montre comment soigner les hémorroïdes en moins de 30 jours

Insérez votre adresse e-mail et recevez nos meilleurs conseils pour soulager et soigner les hémorroïdes.

Nous respectons votre vie privée.

1

Combien de temps peuvent durer les hémorroïdes ?

 

Attention! Cet article contient des images qui peuvent heurter la sensibilité de certaines personnes!

Quand on dit hémorroïdes, on parle avant tout de structures anatomiques naturellement présentes chez tout le monde. Alors, techniquement, les hémorroïdes sont là et restent tout au long de notre existence. Ceci dit, dans le langage courant, dire qu’on a des « hémorroïdes », revient à parler de maladies hémorroïdaires, toutes confondues. Pour avoir une idée sur la durée, il faut avant tout distinguer le mal et mettre le nom exact sur ce qu’on a exactement. On peut parler de maladie hémorroïdaire chronique, de crise hémorroïdaire, de thrombose hémorroïdaire, de prolapsus hémorroïdaire, d’hémorroïdes internes, d’hémorroïdes externes… Il y a plusieurs types et chacun a ses spécificités et sa durée de rétablissement.

La maladie hémorroïdaire, une maladie chronique

h1

Quand on souffre d’hémorroïdes, on peut en souffrir à vie. En fait, la prédisposition à la maladie hémorroïdaire et le risque d’en développer est surtout génétique. Comme le diabète ou l’hypertension, une fois installées, les hémorroïdes nous accompagnent tout au long de notre vie. Si on ne prend pas les précautions nécessaires pour les combattre, on peut en souffrir et avoir des complications de plus en plus difficiles à soigner et à gérer.

En gros, la maladie hémorroïdaire est omniprésente et risque de se manifester à tout moment. On ne peut donc pas parler d’une durée précise. Certaines personnes peuvent ne jamais les avoir alors que d’autres peuvent en souffrir tout le temps. Il y’en a aussi qui ont su s’en débarrasser complètement au bout de quelques mois à quelques années. Mais, ces derniers ont toujours un risque que ça refasse surface s’ils se laissent aller aux anciennes mauvaises habitudes.

« Refaire surface » revient à dire qu’on a une « crise hémorroïdaire ». C’est là qu’on peut vraiment parler de durée.

La crise hémorroïdaire, un mal aiguë

Man Shouting

La crise hémorroïdaire est la manifestation de la maladie hémorroïdaire à sa phase aiguë. Cette crise se caractérise par une tension au niveau de la zone anale, des démangeaisons et des douleurs modérées à aiguës. Cela peut aussi s’accompagner d’une sensation de brûlure omniprésente ou au moment des selles.

Généralement, on qualifie de crise hémorroïdaire les poussées aiguës des hémorroïdes internes. On ne les voit pas et pourtant on en souffre. Sachez toutefois, que la crise hémorroïdaire est « aiguë » et ne reste donc pas longtemps. C’est une des caractéristiques du mot « aigu » dans n’importe quelle maladie. On dit « chronique » pour des manifestations qui durent longtemps ou qui ne tendent pas à disparaître.

Alors, concrètement, la crise hémorroïdaire dure quelques jours et tend à disparaître toute seule. Son installation peut être assez brutale et se manifester d’une douleur aiguë au moment de l’excrétion. Ceci dit, la durée peut varier d’une personne à l’autre. Quand on ne prend pas les précautions nécessaires, du moins pendant la crise, elle peut durer plusieurs semaines et tendre vers la chronicité.

La durée d’une crise hémorroïdaire dépend de vos soins !

Il est vrai que la crise hémorroïdaire a tendance à disparaître par elle-même, mais vous devez prendre quelques précautions pour ne pas voir la durée s’allonger une éternité. Le volet le plus important dans la minimisation de la durée de la crise est la lutte contre la constipation. Tant qu’on souffre de constipation, la tension sur la zone anale ne va pas diminuer par elle-même et les hémorroïdes ne peuvent pas dégonfler et par conséquent, la crise va rester.

h22Mais, ce n’est pas la seule cause de la crise. En effet, une crise hémorroïdaire peut se compliquer, compliquant ainsi le processus de rétablissement. A un certain moment, les hémorroïdes internes peuvent ressortir et on parle alors de thrombose hémorroïdaire. Cette dernière est un peu plus difficile à guérir quand elle ne provient pas d’hémorroïdes externes. Elle peut même nécessiter une chirurgie et dans ce cas on ne parle plus de la durée de la crise mais de la durée de rétablissement après une chirurgie.

Ça se complique, je vous l’accorde. Alors, pour faire plus simple, une crise hémorroïdaire dure quelques jours si l’on suit un régime alimentaire adapté, une hygiène de vie stricte et si l’on prend les médicaments nécessaires pour diminuer l’inflammation.

Durée d’une thrombose hémorroïdaire

La thrombose hémorroïdaire, étant une petite complication très courante des hémorroïdes externes (généralement) est une tuméfaction de ces derniers. Elle est caractérisée par des douleurs assez intenses et une gêne omniprésente. Avoir une masse dans l’anus ne doit pas être facile à gérer et n’est pas tout à fait un bon coussin pour s’assoir dessus. Toutefois, ça ne dure que 7 à 10 jours, heureusement. Mais comme la crise hémorroïdaire, si on n’en prend pas soin, ça peut durer un peu plus et nécessiter même une intervention chirurgicale. On parle surtout d’incision et d’excision hémorroïdaires.

h7Source : Snfcp.org

Le problème majeur d’une thrombose hémorroïdaire est sa situation. En effet, sa présence à l’entrée de l’anus la rend plus exposée aux lésions, irritations et infections. La consistance des selles et la façon à en prendre soin et à nettoyer jouent un rôle majeur dans cette complication. Si on ne procède pas avec délicatesse et si les selles sont assez dures, on risque de léser la thrombose et d’avoir des saignements. La durée de la thrombose dépendra dès lors de la durée de rétablissement des lésions.

En plus, on sait que chaque lésion est sujette à une infection et c’est d’ailleurs pour cette raison qu’on met des pansements dessus. Sauf que dans ce cas précis, la zone ne le permet pas de part de sa fonction naturelle. Cette même fonction naturelle, l’évacuation des selles la met en contact direct avec des germes. Ce qu’il faut faire dans ce cas, c’est de nettoyer bien la zone si l’on remarque des lésions et d’éviter de se gratter. La glace peut être aussi très pratique pour fermer plus rapidement les plaies et diminuer la durée de ces derniers.

Récapitulons : une thrombose hémorroïdaire dure en moyenne 7 à 10 jours avant de se mettre à guérir. Cette durée peut augmenter quand on a des irritations ou des plaies. En gros, il faut éviter l’irritation, les micro-lésions et les infections ET s’armer de patience et… d’anti-inflammatoires locaux.

Rétablissement après une chirurgie hémorroïdaire

h38Dans certains cas, après avoir tout essayé, on peut avoir droit à une chirurgie assez lourde, qu’est la chirurgie hémorroïdaire. Elle fait partie de la chirurgie proctologique et peut être assez longue pour le rétablissement. En fait la durée dépend surtout du type de la chirurgie. Pour l’incision ou l’excision hémorroïdaire, cela prend en moyenne quelques jours à quelques semaines, le temps que les plaies se rétablissent. Pour les traitements plus radicaux, comme l’hémorroïdectomie totale, les plaies étant assez larges, la durée d’hospitalisation ainsi que du rétablissement après peuvent prendre un peu plus longtemps. Cela peut nécessiter un arrêt du travail allant d’une semaine à un mois. Et on parle ici d’un rétablissement sans aucune complication comme une infection ou un saignement nécessitant une reprise au bistouri.

La meilleure chose à faire est d’éviter d’en arriver là en adoptant CETTE SOLUTION pour se débarrasser des hémorroïdes d’une façon naturelle et définitive.

Concrètement, combien de temps vais-je souffrir ?

Réellement, on ne sait pas ! Personne ne peut répondre d’une manière très précise à cette question à part vous-même.

h45

Pour la crise hémorroïdaire, la gêne peut durer 1 à 2 mois en moyenne, un peu moins si vous prenez des anti-inflammatoires et un peu plus si vous n’en prenez aucun soin et que vous continuez à mener la même vie sans changer vos habitudes. Quand on dit quelques jours, on parle seulement de la phase aigüe et non pas de la gêne occasionnée par cette phase.

Pour la thrombose, elle commence à guérir au bout de 7 à 10 jours, un peu plus si la pile des veines enflées est assez grande ou si elle grandit avec le temps. La période de récupération peut être plus longue que celle de la crise vu que c’est une zone exposée contrairement aux hémorroïdes externes.

En fait, c’est comme la grippe. Les médecins disent que ça ne dure que 3 à 5 jours si ça ne se complique pas. Et, c’est vrai ! La phase aiguë dure vraiment 3 à 5 jours mais on ne se rétablit pas totalement au bout de ces jours annoncés par les praticiens. On est toujours fatigué et on ressent encore quelques symptômes qui persistent. Réellement, on a besoin de 10 à 14 jours pour redevenir « normal » après une grippe.

Conclusion : Vos soins sont la seule variable qui peut décider de la durée de vos hémorroïdes !

Poursuivez votre lecture :

3 erreurs les plus fréquentes des patients souffrant d’hémorroïdes... Lorsqu’on est atteint d’hémorroïdes, c’est souvent la panique. En effet, ce problème est très gênant et la première chose qui nous vient à l’esprit lorsqu’on apprend qu’on en est victime est de s’en débarrasser au plus vite. Mais attention,...
Hémorroïdes et troubles sexuels : un lien possible ? Le nombre de personnes touchées par des problèmes d’hémorroïdes est très important avec un gonflement de ces vaisseaux sanguins, une irritation et une douleur importante. Si ces premiers symptômes peuvent causer une gêne pour avoir des ...
La nouvelle façon de soigner les hémorroïdes en moins de 30 jours R... Dans les lignes qui suivent, vous allez découvrir la méthode exacte qui m'a permis de soigner les hémorroïdes en moins de 30 jours, et comment vous allez le faire vous aussi...Je vais également vous montrer le programme détaillé...
5 raisons pour lesquelles vous devez souscrire une mutuelle santé Lorsqu’on est couvert par la sécurité sociale, l’idée de prendre une mutuelle complémentaire semble souvent quelque peu inutile. Cependant, détrompez-vous, il s’agit d’un choix tout à fait fondamental pour tout individu. Il vous permettra n...
fin des hémorroïdes

La méthode bizarre et peu connue pour soigner les hémorroïdes

Insérez votre adresse e-mail ci-dessous et recevez tout de suite nos solutions naturelles pour soigner les hémorroïdes définitivement


Cliquez ici pour laisser un commentaire 1 commentaires
béatrice

Le 15 mai 2017 j ai eu une opération pour les hemoroides sous anesthesie générale puis le lendemain on m as réeopéree d une trombhose encore anesthesie génerale en ce qui concerne la récupération des operations depuis cette date je ne peux pas conduire pas travailler je pense que pour toute personnes opéré la recupération est differente. Par contre si vous avez une solution pour m aidée merci de me le faire savoir

Répondre

Laisser un commentaire :