Je vous montre comment soigner les hémorroïdes en moins de 30 jours

Insérez votre adresse e-mail et recevez nos meilleurs conseils pour soulager et soigner les hémorroïdes.

Nous respectons votre vie privée.

1

Que faut-il manger en cas d’hémorroïdes ?

 

Ce qu’on mange défini notre santé et bien qu’il faut manger sain tous les jours, quand on souffre de crises hémorroïdaires, il faut doubler de vigilance et faire plus attention à ce que l’on met dans nos assiettes. Déjà que la nourriture est en grande partie responsable de la survenue de la crise hémorroïdaire, et c’est en la corrigeant qu’on s’en débarrasse. Sans vouloir vous imposer un régime strict, voici quelques conseils sur le régime alimentaire que vous devriez adopter :

L’eau… Parce qu’il faut rester hydraté !

h68L’eau est la composante essentielle dans le régime anti-hémorroïdaire. Bien qu’il soit conseillé à tout le monde de boire beaucoup d’eau pour rester hydraté, en cas de crises hémorroïdaire, l’eau devient une obligation non pas une option. Il faut non seulement rester hydraté, mais garder les selles molles et éviter à tout prix la constipation, choses impossibles sans avoir un apport hydrique important. Le mieux serait de quantifier votre apport hydrique en gardant une bouteille d’eau à portée de main. L’idéal serait de boire au moins 2 litres d’eau par jour.

Des fibres… Parce que c’est bon pour le transit !

Pour éviter la constipation, il ne suffit pas de boire beaucoup d’eau tout en se gavant de malbouffe. Ce qui active le transit réellement, c’est les fibres. Il faut donc manger beaucoup de légumes, de fruits et de féculents. Toutefois, toutes les légumes et tous les fruits ne se valent pas. Il faut savoir choisir les bonnes choses. Voici une liste de ce que vous pouvez manger et qui vous aidera à guérir…

Les légumes :

h69Les tomates, les haricots rouges, les lentilles, les flageolets, les petits poids, les choux, les choux de Bruxelles, le fenouil, le céleri, les épinards, les pommes de terre, les carottes, les navets, les salsifis, les poireaux… En gros, il faut choisir les légumes pleins d’eau et riches en fibres. Le mieux serait de les avoir au rayon Bio car plus c’est naturel, mieux c’est. Mais ce n’est pas que la qualité qui compte, la quantité est d’autant plus importante. Il faut en consommer en grande quantité pour ingérer le plus de fibres possibles. De toute façon, la bonne chose avec les fibres c’est que quelque soit la quantité consommée, ça ne fait pas grossir.

Les fruits :

h70Les pommes, les abricots, les dattes, les figues, les noix, les noix de coco, les fruits secs naturels, les baies de couleurs foncée comme les cerises, les mûres, les myrtilles, le cassis rouge et noir, les oranges, les bananes, la papaye… Ces fruits apportent non seulement des fibres mais aussi des vitamines et notamment la vitamine C qui renforce les tissus et les régénère. Ils sont également riches en eau et en enzymes qui aident à la digestion.

Les féculents :h71

Les céréales de blé, d’avoine, de lin, de seigle, de son… Le riz, les pâtes, le soja, le maïs… Ces féculents sont riches en fibres. Toutefois, il ne faut pas en consommer en très grandes quantités car ils peuvent donner des gaz, ce qui n’est pas très conseillé en cas d’hémorroïdes.

 

Des jus… Parce que ça diminue l’inflammation !

h72Quand on dit jus, on parle de jus frais et non pas ceux vendus dans le commerce. Les jus comportent plusieurs fruits et sont donc plus concentré en vitamines et minéraux. De plus, ils hydratent vu qu’ils sont pleins d’eau. Un des jus les plus bénéfiques est le jus de grenade. Ce dernier possède des propriétés à réduire la crispation des muqueuses réduisant ainsi les hémorroïdes. Vous pouvez même l’utiliser comme solution pour nettoyer avec votre anus. Il suffit de tromper un coton dans le jus et de la mettre lentement dans l’anus. N’oubliez pas de nettoyer après.

Il y a aussi les jus de baies foncées qui contiennent des tanins. Ces derniers ont le pouvoir de réduire les douleurs et de diminuer l’inflammation.

D’autres aliments bénéfiques en cas d’hémorroïdes

Les aliments riches en fer : le crabe, les pruneaux, les noix de cajou, les pistaches, les abricots secs, le foie des volailles, le brocoli, le thon… ces aliments et d’autres encore aident à fabriquer plus de plaquettes. C’est bénéfique surtout en cas d’hémorroïdes qui saignent.

Les aliments qui décomposent la fibrine : L’ail, le gingembre et les oignons. Ces aliments ont la propriété de décomposer la fibrine qui aide à la régénération des tissus. Un petit conseil concernant l’ail : En consommer une gousse entière chaque matin avec un pot de yaourt est une recette de grand-mère pour lutter contre les hémorroïdes, l’hypertension et plusieurs autres maladies chroniques. Vous n’avez pas besoin de la mâcher, il suffit d’en choisir une petite gousse et de l’avaler comme un comprimé. Cela prévient l’odeur assez désagréable et garde tous les bénéfices de l’ail.

Les aliments à éviter en cas d’hémorroïdes…

Certains aliments sont à éviter ou à proscrire carrément quand on est à risque d’avoir une maladie hémorroïdaire ou quand on en souffre déjà.

Les aliments épicés :

h73

On parle ici surtout du piment et de la nourriture indienne. Ces aliments et produits augmentent la sensation de brûlure dans la région anale et vu qu’ils ne sont pas bien digérés, ils sortent avec les selles et rendent le fait d’aller aux toilettes une vraie torture, ce qui peut provoquer une constipation psychologique vu que vous avez inconsciemment peur des brûlures.

Les excitants :

h74Le café, le thé et leurs dérivés augmentent la pression artérielle qui est une des causes de la maladie hémorroïdaire et un facteur de risque très important dans ses complications.

 

 

Les graisses :h75

Les graisses saturées et les graisses trans sont non seulement responsables en grande partie du surpoids, mais en plus sont mauvaises pour le sans, le cholestérol dans le sang et tout un tas d’autres maladies.

 

 

L’alcool :

h76

 

Il provoque la déshydratation et comme on l’a dit plus haut, il faut rester hydraté pour éviter la constipation et garder les selles assez molles pour éviter les lésions au moment de l’excrétion.

 

 

Les viandes rouges :h77

Une trop grande consommation peut provoquer la constipation. Il faut rester très modéré.

 

 

 

L’excès de laxatifs :

h78Il est vrai qu’il faut à tout prix éviter la constipation. Toutefois, il ne faut pas tomber dans l’excès. Il faut laisser au laxatif le temps d’agir et ne pas se ruer dessus et en prendre plus que prescrit sous peine d’avoir la diarrhée qui est tout autant nocive que la constipation car elle irrite les muqueuses et provoque des sensations de brûlure et des micro-lésions à force d’irriter la zone.

 

Hémorroïdes, il n’y a pas que l’alimentation qui compte

Quand on souffre d’hémorroïdes, il n’y a pas que le volet alimentaire sur lequel on peut jouer pour diminuer l’intensité et la fréquence de survenue des crises. En fait, il y a quelques règles à suivre pour s’en débarrasser. Voici quelques articles à  lire et qui peuvent vous aider :

Comment soulager une crise hémorroïdaire?

Suivez ces conseils pour lutter contre les hémorroïdes

Utilisez ces conseils pour soulager les hémorroïdes

5 méthodes pour réduire les hémorroïdes

Comment soigner les hémorroïdes

Remède contre la constipation

Des exercices utiles pour éviter et gérer les hémorroïdes

Et si vous voulez une vraie solution complète et définitive en voici une :

Découvrez la méthode alternative et naturelle que l’industrie médicale et pharmaceutique nous a soigneusement caché pour ses propres profits.

 

Poursuivez votre lecture :

Mettre un terme aux hémorroïdes après l’accouchement Avoir un bébé, c’est une expérience très agréable pour toutes les mamans, vous vous préparez à l’arrivée de ce petit bout de chou pendant les 9 mois de votre grossesse, vous avez hâte de le rencontrer enfin, il ya toute ...
Des exercices utiles pour éviter et gérer les hémorroïdes Les exercices de Kegel ont été développés dans les années 40 par le Docteur Arnold Kegel dans le but de renforcer les muscles situés au niveau du plancher pelvien, c’est-à-dire la vessie, l’intestin pour les hommes et le vagin pour les femm...
Comment soulager une crise hemorroidaire? La crise hémorroïdaire fait référence à la douleur qui accompagne souvent le gonflement et l’irritation des veines situées au niveau de l’anus et de la partie inférieure du rectum. Ces douleurs sont ressenties en général au moment d’aller a...
5 conseils pour soigner la thrombose hémorroïdaire Si vous cherchez un traitement pour les thromboses hémorroïdaires, vous êtes au bon endroit. En plus de vous donner toutes les informations nécessaires pour soigner ces troubles, vous trouverez plusieurs conseils pour vous éviter pas ma...
fin des hémorroïdes

La méthode bizarre et peu connue pour soigner les hémorroïdes

Insérez votre adresse e-mail ci-dessous et recevez tout de suite nos solutions naturelles pour soigner les hémorroïdes définitivement


Cliquez ici pour laisser un commentaire 1 commentaires
garcia

pour évité l’émorroide utilisé gengibre appelé tangawissi pilonnez additionnez l’eau massez avec des mains bien lavé , utilisez un passoire fine la solution est là. Prendre demis ver chaque 12h du temps donc deus fois par jour . on peut ou ne pas additionnez un peu du sucre . ENGREDIEN – gengibre – l’eau – sucre

Répondre

Laisser un commentaire :